L’affaire Facebook et le plan français pour développer l’intelligence artificielle projettent sur le devant de la scène l’épineuse question de l’utilisation des données personnelles. Cette problématique constitue un enjeu social, politique, et économique majeur. Petit tour d’horizon…

 

Un public averti :

Les individus sont de plus en plus sensibilisés à la protection de leurs données. En effet, plus de la moitié des consommateurs dans le monde ont tendance à ne pas concrétiser leur volonté d’achat, inquiets pour leurs données personnelles. Le consommateur français est d’ailleurs le second consommateur le plus vigilant dans l’utilisation de ses données.

infographie protection des données

Comme l’explique Ethan Zuckerman (activiste d’Internet), « c’est le modèle publicitaire même de l’internet qui est un modèle d’affaires dangereux et socialement corrosif, puisque par nature il vise à mettre les utilisateurs sous surveillance constante ».

 

L’Europe monte au créneau :

Dans moins d’une semaine, le 25 mai 2018, toutes les entreprises devront être conformes au nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). De la start-up au grand groupe, tous devront prendre les dispositions nécessaires afin d’assurer une protection des données personnelles collectées en interne.

En ce sens, les européens peuvent s’avérer chanceux. En effet, nos autorités ont pris une avance considérable sur cette problématique par rapport à certains pays étrangers. Nous pouvons notamment citer la Chine ou les Etats-Unis, qui n’ont pas les mêmes soucis moraux.     
Toutefois, cette réglementation prend de court de nombreuses entreprises. En effet, seulement 2% d’entre elles en avril 2017, et 26% en février dernier, se disaient prêts et conformes au nouveau texte. ∗

 

Chez FarmLEAP :

 Nous développons une culture d’entreprise s’accordant à nos valeurs communes.  Celles-ci sont particulièrement axées sur une démarche éthique, misant sur la transparence et la confiance réciproque avec nos utilisateurs. Nous nous engageons à être non pas les propriétaires mais les gardiens de vos données.    
Cela pourrait se limiter à ces belles paroles… Mais nous avons décidé d’agir, en mettant en place notre propre comité d’éthique, composé de personnalités importantes.
Ainsi, nous vous assurons que vos données sont protégées, resteront anonymes, et ne seront pas cédées à un tiers.
Cliquez ici pour retrouver les 10 principes composant la charte d’engagement de FarmLeap

 

∗ Pour en savoir plus sur les obligations à respecter et les sanctions encourues, je vous recommande cet article.   

 

« FarmLEAP, l’intelligence collective au service des agriculteurs »

Cette article vous a plu ? Intrigué ? N’hésitez pas à nous le montrer en aimant, partageant, ou commentant la publication !

Catégories : Actus