Aujourd’hui, le paysage agricole est plus que varié, et nous avons pu en attester à l’issue des 1800 km que nous avons parcourus durant notre #Cofarming Tour en 2021, un tour de France à la rencontre des agriculteurs et des structures agricoles qui innovent.

« Pour moi, il n’existe pas de modèle en agriculture, mais à les voir parfois considérées comme des « anomalies » dans le paysage agricole, on ferait bien d’en analyser un peu le fonctionnement, les conditions de travail et de traitement des animaux avant de jeter les bras en l’air ! » Thierry Bailliet.

Revenons un peu sur la typologie des exploitations agricoles françaises et en particulier sur ce qui les caractérise principalement. Le livre de Thierry Bailliet : dans les bottes de ceux qui nous nourrissent paru aux éditions France Agricole en fait une belle revue :
– Surface
– Nombre d’animaux
– Choix des productions
– Rendement ou volumes produits
– Chiffre d’affaires
– Charges de structure
– Région
– Qualité des sols
– Climat
– Potentiels de débouchés
– Main d’œuvre disponible
– Capacité d’investissement
– Pénibilité du travail

Aujourd’hui, la question de la reprise des exploitations est un enjeu central en agriculture, étant donné que le nombre de cessions d’activités est plus important que la reprise d’exploitations. La part des actifs agricoles dans la société a fortement diminué ce qui engendre naturellement une augmentation des tailles des exploitations.

« Impossible de s’enfermer dans une norme ou un modèle, trop de critères sont à prendre en compte pour en donner une définition. » Thierry Bailliet.